image

D’Andorre jusqu’en Espagne, la Malagasy Gospel chante les droits de l’enfant

0
sur
D’Andorre jusqu’en Espagne, la Malagasy Gospel chante les droits de l’enfant

Elles sont vingt-et-une filles et Harris, seul garçon et voix leader de la Malagasy Gospel du Centre d’Art et Musique de l’ONG Bel Avenir, à s’envoler pour l’Europe le lundi 21 novembre dernier. Emportant avec eux un répertoire de chants en espagnol, malgache, français et catalan, la chorale sensibilise les publics andorran et espagnol sur les droits des enfants et la vie quotidienne à Madagascar.

La Malagasy Gospel est une chorale de chant de gospel formée par environ 200 filles et une voix masculine d’un jeune non-voyant. L’ONG Bel Avenir effectue quotidiennement un suivi scolaire de ses bénéficiaires et pour choisir les choristes participantes à la tournée, un des critères de sélection a été l’assiduité scolaire. Durant un mois, des rencontres avec d’autres jeunes, des concerts, des découvertes exceptionnelles vont leur permettre de grandir et de devenir les futurs leaders de leur communauté.

Organisées par la Fondation Agua de Coco, les représentations du groupe commencent à l’Auditorium National d’Ordino, au nord-ouest d’Andorre le 25 novembre avant de continuer au Centre Culturel à Tarragone et au Théâtre Can Massalera à Barcelone au nord-est de l’Espagne les 26 et 27 novembre. Du 1er au 19 décembre, la chorale poursuit son trajet en passant par Valladolid, Getxo, Coruña, Ibiza, Palma de Mallorca et Madrid.
MGOSPEL2

Dans toutes les villes où les choristes passent, ils effectuent des échanges culturels avec des enfants de leur âge dans des écoles comme l’École Publique Mare De Deu Del Llidó à Ordino ou à l’École Ordino. Les jeunes de Madagascar ont même l’occasion de loger au grand parc d’attractions Naturlandia à Andorre où ils peuvent profiter de grands loisirs comme le tobotronc ou le circuit buggy 4×4. La Malagasy Gospel présentera pour la première fois un concert dans un bateau durant leur trajet de Palma Mallorca jusqu’à la belle ville d’Ibiza.

Tout au long de leur séjour, les filles remplissent leur cahier de voyage où elles marquent toutes leurs découvertes qu’elles pourront partager avec leurs familles et leurs amis une fois de retour au pays.

« Il était une fois mille voix » qui promeuvent les droits des enfants

Cette tournée d’échanges culturels est organisée dans le cadre du projet artistique et de solidarité « Il était une fois mille voix ». La musique est choisie comme outil de diffusion et de défense des droits des enfants.
Après avoir traversée plusieurs villes espagnoles, la Malagasy Gospel clôture son voyage culturel en unissant ses voix avec divers chœurs de l’Espagne au Centre Olympique de tennis de Madrid « La Casa Mágica » les 17 et 18 décembre. Un spectacle familial dans lequel 1 000 enfants joignent leurs voix pour défendre leurs droits.

Avec l’appui de la Mairie de Madrid et les collaborateurs la Fundacion Telefonica, Garrido, Anya, Hinves, Mio Design, Papanautas, Freepress, Seur, Atrápalo, Lola la Mota, Oyemira, Metromadrid, Lapizdavida, Curín et Improve For Change, la Malagasy Gospel et les choristes espagnols peuvent réunir 10 000 personnes durant ces deux concerts. Les droits des enfants méritent bien d’être promus!

MGOSPEL3

Le Grand Alahady Festival sur la thématique « en route pour l’école, en route vers le futur » anime la ville du soleil

0
sur

IMG_9295

Le Grand Alahady Festival de l’ONG Bel Avenir qui s’est tenu à Tuléar du 30 septembre au 2 octobre dernier a marqué la population avec ses diverses activités liées à l’importance de l’éducation. Près de six cent personnes ont été sensibilisées sur l’importance de l’éducation avec le thème “En route pour l’école, en route vers le futur”.

Les festivités ont débuté la matinée du vendredi 30 septembre par un grand carnaval avec la participation des groupes artistiques du Centre d’Art et Musique (Roda Malagasy, Bloco Malagasy, Malagasy Cirque, Les Géants de Tuléar et Malagasy Marching Band), des élèves du Collège des Salines, des bénéficiaires du Foyer social, de l’Ecole de Sport et des Centres d’éducation nutritionnelle.

IMG_9135    IMG_2665

Des échanges artistiques, une grande séance de zumba populaire ont aussi été au programme. Le samedi 1er octobre a été une journée portes ouvertes où la population de Tuléar a eu l’occasion de découvrir toutes les activités de l’ONG. Les jeunes talents ont ensuite rythmé le weekend lors des scène ouverte et concert. Le weekend festif s’est poursuivi le dimanche 2 octobre avec l’Alahady Sport Festival et l’Alahady Music Festival.

Cette année, le rendez-vous incontournable qu’est le Grand Alahady Festival a pu être réalisé grâce aux soutiens de nos collaborateurs. Merci á Cultuléart, Ny Havana, la Direction de la Coopération Internationale de la Principauté de Monaco, Orange Madagascar et STAR.

IMG_9588

Le sourire, le partage et l’enthousiasme ont été au rendez-vous. Retrouvons-nous pour l’Alahady Music festival le 18 décembre prochain pour encore plus de partage et d’ambiance !

‘CPCR Workshop – Capacity Building for Local Child Protection Officers’

0
sur

14195336_646641382161342_3382206928133403529_o  14188163_646641458828001_7392096866410117750_o

August 29th – 31st, CPCR conducts a workshop to summarize a project of capacity building for local child protection officers. Since 2014, CPCR has worked with the Ministry of Social Development and Human Security and UNICEF to conduct child protection training program for state officers in sub-district level across 10 provinces. This would be the last meeting for all state officers to review and summarize their performance. It is a positive development that now local state officers understand how to assist children in their areas and ask for help from local multidisciplinary team. Since the program receives a positive feedback, CPCR plans to expand this training to new areas. At the end of workshop, CPCR also conducts a special program – Meeting the Local Child Guard from 10 Provinces. ‘The Child Guard’ is another program that CPCR invites a general public to voluntarily assist children in their own areas. The program has expanded and received huge support from many sectors. CPCR believe that everyone can be ‘the Child Guard’

14124892_646641352161345_2018924200611057376_o  14115565_646641445494669_6848194032270102724_o

14115052_646681268824020_999777523150837271_o   14114978_646681238824023_6495318183806086212_o

Alimentation des enfants : appel à projets de la fondation Bel

0
sur

Bel

Appel à projets – Fondation Bel

La Fondation d’entreprise Bel a pour vocation de soutenir des initiatives en faveur des enfants et de leur alimentation. Vous avez un projet en ligne avec les missions de la fondation ? Dépôt des candidatures jusqu’au 15 septembre 2016.

La fondation Bel accompagne des projets qui ont pour objet de :

  • lutter contre la malnutrition infantile
  • soutenir des programmes de culture vivrière et de maraîchage
  • construire des infrastructures liées à l’alimentation des enfants
  • accompagner des actions pédagogiques en faveur d’une alimentation saine et équilibrée.

Procédure

Vérifiez que vous respectez bien l’ensemble des critères de sélection

Complétez le formulaire en ligne dans son intégralité, avant le 15 septembre 2016.

Pour en savoir plus : Contacter la fondation 

Source: Fondation Bel

La Journée de l’Enfant Africain (JEA) 2016 célébrée à Madagascar par l’ASA

0
sur

LES ECOLES DE LA ZMA CÉLÈBRENT LA JOURNÉE DE L’ENFANT AFRICAIN

C’était le jeudi 16 et le vendredi 17 juin que tous les écoliers de la ZMA (Zone de Migration de l’ASA) ont commémoré pour la troisième fois la Journée de l’Enfant Africain (JEA) cette année. Les élèves ont été supervisés et encadrés par leurs enseignants, l’équipe Tutorat et sociale. S’inspirant du thème de la célébration cette année, les élèves ont confectionné des pancartes sur lesquelles ils ont noté les messages qu’ils souhaitaient transmettre à leurs parents.

Pancarte montrant l'Afrique et Madagascar

Pancarte montrant l’Afrique et Madagascar

more →

Le Mesad commémore la journée de l’enfant africain !

0
sur

jea 16Pour commémorer le 40ème anniversaire de la journée de l’enfant africain, le MESAD a organisé une caravane qui a sillonné presque toute la Côte d’Ivoire en portant avec plus de dix milles enfants, plusieurs messages de non maltraitance des enfants et de protection de leurs droits fondamentaux. La télévision nationale a largement fait écho de cette caravane en assurant le relais de la sensibilisation auprès des populations. Sincères remerciements aux autorités et partenaires qui ont contribué à la réussite de cette manifestation.

Bel Avenir : succès de la 4ème édition du « Pousse me baby » avec « Plus de légumineuses »

0
sur

photo_BADécidés à sensibiliser la population de Tuléar sur les bienfaits des légumineuses, près de 200 personnes ont rejoint la marche solidaire organisée par l’ONG Bel Avenir samedi dernier de Tuléar à Mangily (25 km).

Marche organisée dans le cadre de la campagne de collectes de fonds et de sensibilisation « Plus de légumineuses », « Pousse me baby, 4ème édition » a passé le message sur l’importance de la culture et de la consommation des légumes secs à plus de 1 000 personnes.

 

L’ASA et l’éducation: la participation des parents dans l’avenir des enfants

0
sur

Photo Asa_1 « Il n’y a pas de développement durable sans passer par l’éducation ». Telle est la devise de l’ASA pour l’avenir des enfants des familles réinsérées dans sa zone de migration.

Mais l’association ASA ne fait que passer. Il relève du devoir des parents d’élèves pour faire durer l’éducation de leurs progénitures d’où les impliquer davantage sur la vie économique, sociale, organisationnelle et éducationnelle – est une légitimité voire une obligation noble de la part de ces derniers pour que les enfants , de génération en génération jouissent des connaissances enfin d’avoir de capacité de résilience face à ce monde en perpétuel changement. C’est la raison pour laquelle, l’ASA a sensibilisé les parents d’élèves de constituer en APEL (Association des Parents d’Elèves). Cette association sera donc responsable à part entière de l’éducation des enfants en passant par la maintenance des infrastructures scolaires et la rémunération des enseignants par le biais de leur participation actives aux différents frais de scolarité. Cela ne pourrait pas se faire d’une année à une autre car le changement de mentalité sera de mise. Il fallait que les parents élaborent ensemble une « VISION » et cette vision va se décliner en changements intermédiaires tous les 2ans pour aboutir à un grand changement après 10ans. Petit à petit, les parents vont prendre en main la vie de l’école jusqu’à l’entreprendre, en entier, à moyen et pour le long terme. Mais déjà, un résultat est palpable cette année. L’APEL de l’école d’Ambatolahihazo (un des 3 Centres administratifs de l’ASA) a mis en place un terrain de basket-ball pour les enfants avec des fonds propres sous la houlette de l’ économie sociale et solidaire !