La Bloco Malagasy vient d’accomplir avec brio sa septième tournée d’échanges interculturels. Après l’Espagne en juillet-août 2011, le Cambodge en mars 2011, le Cambodge et la Thaïlande en février-mars 2014, le Brésil en mars 2014, l’Afrique du Sud en avril-mai 2015, l’Asie du Sud-Ouest en février-mars 2016, les jeunes talentueuses de Tuléar ont encore une fois connu le succès cette année avec « Tambours pour une éducation pour tous » en Afrique de l’Ouest, notamment en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso. Arrivées à Tuléar le 27 mars dernier, les sept percussionnistes ont connu trois semaines de partages, de renforcement de capacités et de découvertes.

La première étape des séjours interculturels de la Bloco Malagasy a débuté en Côte d’Ivoire le 6 mars dernier. Pendant dix jours, elles ont enchaîné les visites, les concerts et les échanges avec les artistes ainsi que les acteurs de la société civile ivoirienne. C’est ainsi par exemple, qu’elles ont pu s’entretenir avec les femmes influentes du monde entrepreneurial ivoirien au « Forum de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat au Féminin » d’Abidjan ou encore se produire devant la grande famille de la Banque Africaine de Développement (BAD).

1.Boromo

Au Burkina Faso, à la seconde étape de  » Tambours pour une éducation pour tous « , les sept jeunes du groupe ont passé trois jours avec l’équipe des Grandes personnes de Boromo au cours desquels elles ont effectué des parades de rues, des échanges avec les artistes locaux et des spectacles pour tout public. Ainsi, le 18 mars, elles ont joué pour les détenus de la Maison d’arrêt et de correction de Boromo. Ensuite, elles ont rejoint Bobo-Dioulasso où elles ont fait des rencontres artistiques enrichissantes et exceptionnelles. Elles ont ainsi joué avec un groupe de batucada burkinais. L’une des meilleures expériences des filles lors de ce périple en Afrique de l’Ouest est la soirée du 23 mars où elles ont joué avec deux autres groupes venant de deux pays différents: le groupe traditionnel Djoula du Burkina Faso et  la fanfare Ooz Band de la France.

 

2.feef

Ce voyage culturel a été organisé par le réseau Eau de Coco dont fait partie l’ONG Bel Avenir, en partenariat avec l’association française Partage et ses collaborateurs en Afrique de l’ouest dont les associations Dispensaire Trottoir et le MESAD (Mouvement pour l’Éducation, la Santé et le Développement), la Fondation Covalence, Kenya Airways et Carambole.

À la restitution de la tournée avec les bénéficiaires de l’ONG Bel Avenir, le 1er avril dernier, au Cinéma Tropic, les ambassadrices de la Bloco Malagasy ont exprimé leur satisfaction et ont espéré que leurs efforts pour la revendication d’une éducation de qualité pour tous porteront leur fruit !

 

4.trio artistique