Elles sont vingt-et-une filles et Harris, seul garçon et voix leader de la Malagasy Gospel du Centre d’Art et Musique de l’ONG Bel Avenir, à s’envoler pour l’Europe le lundi 21 novembre dernier. Emportant avec eux un répertoire de chants en espagnol, malgache, français et catalan, la chorale sensibilise les publics andorran et espagnol sur les droits des enfants et la vie quotidienne à Madagascar.

La Malagasy Gospel est une chorale de chant de gospel formée par environ 200 filles et une voix masculine d’un jeune non-voyant. L’ONG Bel Avenir effectue quotidiennement un suivi scolaire de ses bénéficiaires et pour choisir les choristes participantes à la tournée, un des critères de sélection a été l’assiduité scolaire. Durant un mois, des rencontres avec d’autres jeunes, des concerts, des découvertes exceptionnelles vont leur permettre de grandir et de devenir les futurs leaders de leur communauté.

Organisées par la Fondation Agua de Coco, les représentations du groupe commencent à l’Auditorium National d’Ordino, au nord-ouest d’Andorre le 25 novembre avant de continuer au Centre Culturel à Tarragone et au Théâtre Can Massalera à Barcelone au nord-est de l’Espagne les 26 et 27 novembre. Du 1er au 19 décembre, la chorale poursuit son trajet en passant par Valladolid, Getxo, Coruña, Ibiza, Palma de Mallorca et Madrid.
MGOSPEL2

Dans toutes les villes où les choristes passent, ils effectuent des échanges culturels avec des enfants de leur âge dans des écoles comme l’École Publique Mare De Deu Del Llidó à Ordino ou à l’École Ordino. Les jeunes de Madagascar ont même l’occasion de loger au grand parc d’attractions Naturlandia à Andorre où ils peuvent profiter de grands loisirs comme le tobotronc ou le circuit buggy 4×4. La Malagasy Gospel présentera pour la première fois un concert dans un bateau durant leur trajet de Palma Mallorca jusqu’à la belle ville d’Ibiza.

Tout au long de leur séjour, les filles remplissent leur cahier de voyage où elles marquent toutes leurs découvertes qu’elles pourront partager avec leurs familles et leurs amis une fois de retour au pays.

« Il était une fois mille voix » qui promeuvent les droits des enfants

Cette tournée d’échanges culturels est organisée dans le cadre du projet artistique et de solidarité « Il était une fois mille voix ». La musique est choisie comme outil de diffusion et de défense des droits des enfants.
Après avoir traversée plusieurs villes espagnoles, la Malagasy Gospel clôture son voyage culturel en unissant ses voix avec divers chœurs de l’Espagne au Centre Olympique de tennis de Madrid « La Casa Mágica » les 17 et 18 décembre. Un spectacle familial dans lequel 1 000 enfants joignent leurs voix pour défendre leurs droits.

Avec l’appui de la Mairie de Madrid et les collaborateurs la Fundacion Telefonica, Garrido, Anya, Hinves, Mio Design, Papanautas, Freepress, Seur, Atrápalo, Lola la Mota, Oyemira, Metromadrid, Lapizdavida, Curín et Improve For Change, la Malagasy Gospel et les choristes espagnols peuvent réunir 10 000 personnes durant ces deux concerts. Les droits des enfants méritent bien d’être promus!

MGOSPEL3