Etant membre du réseau RAEE, Maeecha comme 30 autres associations du Sud et du Nord membres du PRISME, a été invitée à participer à un séminaire PRISME (Programme d’innovation méthodologique pour planifier, suivre et évaluer des processus de changement). Le séminaire organisé par le F3E s’est tenu à Paris, du 16 au 19 septembre 2014. Le Directeur des Programmes et le Responsable du programme éducation de Maeecha y ont pris part.

L’objet du Séminaire

Il s’agit d’expérimenter de nouvelles méthodes de planification-suivi-évaluation pour mieux apprécier et mesurer l’impact des programmes de développement.

Durant ces 4 jours, des échanges soutenues, réfléchis et partagés ont eu lieu entre les participants sur les expériences vécues et sur ces nouvelles « Approches Orientées vers le Changement » (AOC).

Principaux sujets abordés

En vue de mieux planifier les actions et mieux les orienter, une nouvelle approche est donc proposée. Il s’agit des « Approches Orientés vers le Changement ». Cette approche, qui est un levier de changement, se veut plus réaliste et plus proche des bénéficiaires. Elle permet à la fois de mesurer l’avancée des actions menées et de vérifier leur pertinence auprès des bénéficiaires. Aussi, elle permet de valoriser les résultats, adapter si nécessaire et enfin les capitaliser en vue de les partager.

Cette approche initié au Royaume-Uni et au Royaume de Suède se diffuse petit-à-petit en France: l’AFD et le MAE s’y intéressent mais ne l’utilisent pas encore comme modèle de dispositif de suivi-évaluation.

Des étapes-clés sont incontournables pour parvenir à ce changement:

  • Définir une vision positive du changement.
  • Proposer une pensée logique qui n’est pas forcement linéaire.
  • Etablir les étapes nécessaires qui se joignent les unes aux autres pour aller vers la vision.
  • Construire le contexte du projet envisagé tout en tenant compte des facteurs et des acteurs de changement.
  • Identifier le grand changement préalable
  • Identifier le changement intermédiaire
  • Définir l’intervention permettant de contribuer au changement
  • Vérifier le changement
  • Et enfin suivre l’évolution du contexte et s’adapter.

Les plus marquants dans le contenu du séminaire:

Il y avait deux points marquants: la spécificité de l’approche et la dynamique établie entre participants!

  1. Spécificité

Dans nos organisations, nous sommes habitués à travailler sur les outils GCP (gestion du cycle de projet) de suivi-évaluation classiques, plus précisément le cadre-logique. Cet outil expérimenté depuis des décennies permet le pilotage et le suivi du déroulement d’un projet, sur la base d’objectifs fixés et des résultats intermédiaires prévus à l’avance.

Par contre, les AOC (Approches Orientés vers le Changement) vont plus loin en permettant de mesurer si un changement s’est réellement produit chez les bénéficiaires et dans quelle mesure on y a contribué à travers notre action.

Cette démarche vise à impliquer de manière active la communauté dans la définition des questions la concernant, dans la prise de décisions sur des facteurs affectant sa vie, dans la formulation, la planification et la mise en œuvre d’actions visant le changement durable.

  1. Dynamique

Il s’agit de la dynamique établie entre associations et participants. Aussi une dimension identitaire collective du programme PRISME est née. Une identité de partage des expériences et de collaboration. Elle s’est révélée très efficace lors des ateliers et des échanges ce qui a fait la réussite de ce séminaire.

Les prochains jours (la suite du séminaire)

À travers ce programme, 14 ONG et Collectivité Territorial membres du réseau F3E expérimenteront ces approches méthodologiques sur leurs terrains, au Sud et en France, pendant quatre ans. Ils tireront tous les enseignements nécessaires et les feront partager à l’ensemble des membres du PRISME. Cette expérimentation se fera avec l’appui d’une «équipe programme» constituée de représentants de l’équipe technique du F3E.

Sur ce, l’ONG Maeecha en tant que membre du RAEE expérimentera la mise en place de dispositifs de suivi-évaluation autour de la thématique du développement communautaire à l’ECMA (Ecole Communautaire Maeecha de Adda). Il s’agit concrètement de responsabiliser les parents et les enseignants dans le suivi de la scolarité des enfants, mais aussi de permettre l’accès à la scolarisation aux plus démunis et en fin proposer des pratiques pédagogiques innovantes et adaptées.

Ainsi une feuille de route est établie entre octobre 2014 et juillet 2015:

  • Octobre: signature des conventions
  • Novembre 2014 : organisation des ateliers sous la supervision de l’équipe programme
  • Avril 2015: finalisation du PRISME, opérationnalisation de la vision, échange ponctuel entre l’équipe programme et l’opérationnelle, capitalisation
  • Juillet 2015: 2ème séminaire à Paris
  • Décembre 2015: bilan de l’expérience et capitaliser.

Pour conclure…

Le séminaire a été très bénéfique pour l’ensemble des participants qui ont confronté leurs expériences d’une part et il a favorisé l’émergence d’une dynamique autour du PRISME d’autre part.

Il a encouragé la dynamique d’échange d’expérience, l’envie de capitaliser et de partager.

Enfin et surtout, il a permis à tous les participants de s’initier aux outils AOC, outils qui, lorsqu’ils sont mis en place, pourront sans doute relever les défis auquel nous nous sommes engagés.

Rapporteur

Youssouf DAINANE

Responsable Programme éducation Maeecha